'La reproduction interdite' Renée Magritte 1937, huile sur toile 319x400.

 Nous avons choisit cette œuvre pour Des fleurs pour Algernon' car lorsque le personnage principal, Charlie, évoque des souvenirs d'enfance il affirme se souvenir de tout les détails sauf du visage de sa mère qu'il dit être brouillé. Puisque dans cette œuvre le personnage se regarde dans une glace mais ne voit pas son visage, nous avons pensés au livre.

Cette œuvre représente un homme se regardant dans un miroir, cela m'a fait penser à 'Des fleurs pour Algernon' car à certains moments du livre Charlie dit qu'il a l'impression d'être observé par «l'ancien Charlie», c'est à dire l'homme qu'il était avant son ipération.