Floriane & Stellia

Je n'aurais pas dû y être... Dans cette maison… Dans cette prison. Adopté dans ce manoir de malheur, les Hauts de Hurlevent… J'y ai perdu mon âme. L'éclairage y était rare; je me souviens de l’impression de pénombre qui m'envahit lors de mon entrée dans ce lieu. Harleton, ce porc cupide, Mr. Earnshaw le propriétaire et le soit disant sauveur, Catherine le fragile oiseau… L'enfermement dans ces rivières; dans ce jardin, dans l'ignorance aurait du me tuer. Mais elle était là. Souriante; joyeuse; enfantine. Mon enfance aurait été vide sans elle. Elle m'a sauvé. Délaissé dans mon éducation, je me suis construit seul; sans personne; sans aide. Partir était le seul moyen. Je n'avais pas le choix. Tu aurais dû être la. Pourquoi suis je revenu ? Pour toi bien sûr ….

L’amour est le plus vil des sentiments humains; il fait faire des choses contre sa volonté. L'avais je mérité ? Elle aurait dû partir; nous aurions dû vivre. Son choix à jamais gravé dans sa tombe; son nom à jamais souillé; je plains cette âme si souvent aimée.

Façonné par la peur, la rage, le désespoir, je suis aujourd'hui ce que je devais être : un homme cruel qui ne vit qu'avec l'espoir de ma vengeance.

Ils ne peuvent me juger, je suis ce qu'ils ont engendré, le monstre. Je n'ai pas eu ce que je voulais; je n'ai pas pu sauver ce que je désirais; j'ai tout perdu en un seul être. Ils paieront pour tout cela. Sa descendance aurait du être mienne; je vois dans ses yeux ce que j'aurais pu être. Un enfant sage , beau , désireux de vivre .... Ses yeux me brulent à chaque instant.... Je te hais comme je t'aime ! Tu m'entends !Ton souvenir me hante et je ne peux m'en délivrer ! Comme un fantome tu planes , tu veille sur elle ! Oh non ne me blame pas....J'ai  fais ce que je devais  faire pour enfin vivre ...J'ai vécu tu comprend ....mais j'ai vécu sans toi ...Je flotte au dessus d'eux à ta recherche et ne te trouve pas . Alors je les regarde avec mes yeux sans lueur et je les hais , car eux ont eu leur chance . Catherine....Catherine ..... Ne me regarde plus ...Je n'y arrive pas ...J'ai changé ? Sans doute oui ..Je ne suis plus le petit garçon , je suis le monstre qui les térifie et qui les fais souffrir pour ne plus bruler de rage ..Vas ,   pars une seconde fois...Je te laisse mon amour . L'un de nous dois reposer en paix .

Ne jugez pas mes actes; pour les comprendre; regardez mon passé...